Pour accomplir ces tâches, un dirigeant performant doit motiver l’ensemble du personnel à atteindre les objectifs de l’organisation. Cette déclaration, bien que simple, est là où la différence entre la gestion et le leadership entre en jeu. Toute personne ayant suffisamment de motivation, de désir et d’engagement peut apprendre à devenir un gestionnaire efficace à condition d’obtenir la bonne formation, l’éducation et l’expérience. Alors, quelles sont certaines de ces compétences?Les compétences de gestion qui doivent être maîtrisées avant d’évoluer dans une entreprise comprennent le coaching, la communication, la prise de décision, la délégation, la planification & l’organisation du travail, la gestion de la performance, le feedback et enfin, la résolution de problèmes. Ces compétences sont au cœur de la transformation des managers en futurs leaders. Et une fois ces compétences de base développées, il existe d’autres traits qui aideront les gens à devenir encore plus efficaces, tels que la réflexion stratégique et le fait de garder un œil sur l’horizon afin d’inspirer la confiance au sein de l’entreprise.

Mais qu’est-ce que je voulais dire par ma déclaration originale sur l’honnêteté & leadership? Il est vrai que les gestionnaires engagés peuvent apprendre de nouvelles techniques, acquérir de nouvelles connaissances commerciales et même améliorer leurs compétences grâce à des programmes d’autoformation, mais le vrai leadership est quelque chose de plus que de maîtriser diverses compétences de base. Le vrai leadership survient lorsque les gens croient en la vision, la direction et les conseils du leader.

Le vrai leadership implique d’agir de manière éthique, de s’engager à la fois pour les besoins organisationnels et les besoins des personnes et, enfin, de créer une vision qui mérite d’être recherchée. Tout le monde veut que ses dirigeants soient dignes de confiance et cette caractéristique se retrouve dans tout leader réussi!

Les leaders recherchent également de nouvelles tâches et prennent la responsabilité de leurs actions. Ils sont toujours à la recherche de nouvelles façons de s’améliorer eux-mêmes et leurs organisations. Les dirigeants savent ce qu’ils veulent réaliser, ils se fixent des objectifs élevés, agissent avec courage et, ce faisant, suscitent l’enthousiasme de la main-d’œuvre, faisant avancer chacun vers sa vision!

Posted on

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.